La reprise du travail après le Coronavirus : comment s’y préparer ?

Le confinement imposé dans le cadre de l’épidémie de Coronavirus a chamboulé en profondeur nos habitudes de travail. Du jour au lendemain, de très nombreux salariés ont dû se conformer aux mesures à prendre dans de telles circonstances et opter, quand c’était possible, pour le télétravail. D’autres en revanche, ont dû rester sur leur lieu de travail pour assurer la bonne continuation de services indispensables à la marche du pays. Une véritable épreuve pour notre économie. La pandémie de Covid-19 qui a aussi rimé avec l’adoption de nouvelles normes d’hygiène et de sécurité au travail. Surtout maintenant que le temps est venu d’essayer de retrouver un début de normalité. La date du 11 mai 2020 marquant la fin du confinement strict, avec le retour au bureau de ces salariés jusqu’ici confinés. Un retour qui entraîne des questions, des craintes et qui appelle à adopter de bons gestes pour assurer la sécurité de tous et continuer à freiner la circulation du virus. 

Reprise du travail : les bons gestes à adopter 

Revenir au bureau, oui, mais à quelles conditions ? Beaucoup de chefs d’entreprise voient revenir dans leurs locaux leurs collaborateurs après de nombreuses semaines d’absence. Des dirigeants ayant dû prendre des mesures strictes pour permettre à cette reprise de se dérouler dans les meilleures conditions. Chaque salarié étant soumis à une série de règles à suivre pour assurer la sécurité et l’hygiène au travail. Tout d’abord via le port du masque obligatoire. Qu’il s’agisse de masques jetables, qu’il convient de renouveler toutes les 4 heures, ou de masques en tissu lavables et donc réutilisables. Le salarié devant également se laver les mains au savon ou au gel hydroalcoolique mis à disposition sur son lieu de travail, très régulièrement. Des réflexes qui vont de pair avec les règles de distanciation sociale. 

Reprise du travail : quid du respect des règles de distanciation sociale ? 

La règle du mètre à respecter entre deux personnes pendant le confinement, lors des sorties autorisées, doit continuer à s’appliquer à partir du 11 mai. Pour cela, les entreprises ont dû s’adapter et parfois revoir la disposition des bureaux pour permettre à leurs salariés de travailler dans les meilleures conditions, tout en leur offrant la possibilité de communiquer avec leurs collègues. Des mesures à prendre pour respecter la distanciation sociale sans que cette dernière ne freine l’activité. Certains chefs d’entreprise ayant donc dû réaménager leur espace de travail, avec par exemple un bureau sur deux occupé et un roulement entre les salariés. Certains devant être présents au bureau 2 ou 3 jours par semaine, en alternance, et continuer le télétravail quand ils sont chez eux. L’enjeu étant de permettre à l’activité économique de redémarrer sans mettre en péril la sécurité au travail. 

Reprise du travail : adopter de nouvelles normes 

Indispensable, la reprise du travail s’effectue donc dans des conditions particulières. De nouvelles normes qui, malgré leur caractère temporaire, mettent aussi un peu plus en évidence l’importance de pouvoir évoluer dans des bureaux flexibles, capables de s’adapter à plusieurs cas de figure. Les entreprises qui se sont créées en début d’année ou qui allaient débuter leur activité avant le confinement devant également considérer les mesures à prendre dans une telle situation pour trouver un bureau à Paris (ou ailleurs) qui puisse justement permettre une telle flexibilité. Un bureau dans lequel il est possible d’assurer aujourd’hui, en période de reprise du travail après une longue période de confinement, une sécurité optimale pour tout un chacun. Un bureau confortable mais rassurant, doté d’une grande capacité d’adaptation.